2012, Daniel Pudlès
 
Daniel Pudlès
 
2012, Françoise Saur
 
Françoise Saur
 
2012, Scénocosme
 
Scénocosme
 
2012, Frank Morzuch
 
Frank Morzuch
 
2012, Léo Delarue
 
Léo Delarue
 
2012, Katrin Gattinger
 
Katrin Gattinger
 
2012, Thibault Honoré
 
Thibault Honoré
 
2012, Robert Smithson
 
Robert Smithson
2012, Daniel Pudlès
 
Daniel Pudlès
 
2012, Françoise Saur
 
Françoise Saur
 
2012, Scénocosme
 
Scénocosme
 
2012, Frank Morzuch
 
Frank Morzuch
 
2012, Léo Delarue
 
Léo Delarue
 
2012, Katrin Gattinger
 
Katrin Gattinger
 
2012, Thibault Honoré
 
Thibault Honoré
 
2012, Robert Smithson
 
Robert Smithson

2012 : La Nef des fous  
 
  2016  2015   2014   2013   2012   2011   2010   2009   2008   2007   2006   2005   2004   2003   2002   2001   2000   1999   1998
 
 
 
few2012.jpg


Après les fleurs et les animaux, cette 15ème édition de la FEW clôture le cycle sur le vivant et ses liens indéfectibles avec l'eau par un regard sur l'humain et son rapport au monde.

Le thème de la Nef des fous, tiré du livre du strasbourgeois Sébastien Brant, publié à Bâle en 1494, a donné le ton de cette édition. Ce thème des relations entre les humains nous a permis également de redécouvrir "Jules et Jim", le célèbre film de François Truffaut, tourné en partie à Wattwiller il y a 50 ans et projeté le soir de l'inauguration.

A travers différentes approches, les artistes ont proposé des projets forts et à la hauteur de ces œuvres majeures que l'on peut voir ou relire indéfiniment tant elles sont riches.

Daniel Pudlès a su trouver une symbolique incisive et efficace des relations pour le moins envahissantes de l'homme avec la planète avec le "pissetolet", attribut très masculin qui, au sens propre, inonde la terre de problèmes…
Interview de Daniel Pudlès

Françoise Saur a choisi le terrain plus intime des relations avec des habitants de Wattwiller en photographiant une vingtaine de personnes et leur environnement pour créer des triptyques dont seulement une moitié a pu être exposée. Tous se sont prêtés avec humour au jeu de la "folie" ordinaire pour composer ces fresques qui révélaient les aspects originaux et touchants de leur jardin secret. Si on ajoute les familles des enfants visitées pour le projet pédagogique qu'elle a mené avec la classe de CP de Wattwiller, ce sont près de 40 familles qui ont directement participé à la FEW cette année.
Interview de Françoise Saur

Egalement sur le thème de la relation, l'installation "Light contacts" de Scénocosme révélait par le son et la couleur de la lumière la qualité des contacts que les visiteurs établissaient entre eux autour de la pièce.
Interview de Scénocosme

Par une double installation in situ mettant en œuvre l'eau et la lumière, le cercle et le carré, Frank Morzuch a proposé une vision cosmogonique des rapports entre masculin et féminin, leurs oppositions et leurs similitudes.
Interview de Frank Morzuch

Retirées dans un jardin ombragé, les "Ombres passantes" de Léo Delarue évoquaient une Genèse multiple d'êtres de boue cherchant leur complétude au fil d'un chemin labyrinthique.
Interview de Léo Delarue

Inspirée par le film "Jules et Jim", Katrin Gattinger avait choisi d'installer dans un étang une grande pièce en tube de métal amplifiant le geste de Jeanne Moreau quand elle enlève sa voilette et saute dans la Seine. Le "Alors, protestez" qu'elle prononce avant ce saut a permis une référence chaleureuse à Stéphane Hessel, le fils du véritable couple qui a servi de modèle à Henri-Pierre Roché pour écrire "Jules et Jim"; le titre de son opuscule "Indignez-vous" semble lui faire écho.
Interview de Katrin Gattinger

Egalement en référence au film "Jules et Jim", Thibault Honoré s'est approprié le champ de fouille visité par les deux protagonistes au début du film, et dans lequel ils tombent amoureux du sourire d'une sculpture qu'ils reconnaîtront dans Jeanne Moreau. Son installation de six sculptures en béton nous rappelait ainsi que, si la vie nourrit l'art, l'art, et ici la sculpture, peut aussi influencer la vie.
Interview de Thibault Honoré

Pour clôturer ce parcours, en plus des projets pédagogiques exposés également, était projetée la vidéo historique réalisée par Robert Smithson en 1970 sur son installation "Spiral jetty". Mettant en perspective la préhistoire, la terre, et le soleil, cette immense spirale inversée, accumulation de tonnes de pierres, que l'artiste parcourt en courant et en trébuchant, rassemble toutes nos interrogations face à la vie, au monde et à nous-mêmes, et la magnifique énergie que nous mettons parfois en œuvre pour, simplement, les cerner.

Voir la vidéo sur la fête de l'eau 2012:

www.dailymotion.com


voir la plaquette FEW 2012


Autour du parcours :

Cinéma en plein air le 27 mai
"Jules et Jim" de François Truffaut et évocation du tournage à Wattwiller en 1961

Exposition Daniel Pudlès du 15 mai au 30 juin
Médiathèque de Cernay et env., 15 rue James Barbier, 68700 Cernay

Diaporama "L'homme et le monde", le samedi 2 juin
Médiathèque de Cernay et env., sélection d'œuvres présentée par Marina Krüger

"L'affaire Dürer", conférence de Frank Morzuch le mercredi 6 juin
Salle des Tilleuls à Wattwiller.