2011, Zoophonie
 
Zoophonie
 
2011, xxx
 
Ani-mal
 
2011, Ivana Adaime Makac
 
Ivana Adaime Makac
 
2011, Anne Zimmermann
 
Anne Zimmermann
 
2011, Jacques Robert
 
Jacques Robert
 
2011, Jan Claire Stevens
 
Jan Claire Stevens
 
2011, Thomas Monin
 
Thomas Monin
 
2011, Elise Barat
 
Elise Barat
 
2011, Damien Gete
 
Damien Gete
 
2011, Hélène Bleys
 
Hélène Bleys & Juliette Ancé
 
2011, Mirella Karadzhova & Charlotte Moreau
 
Mirella Karadzhova & Charlotte Moreau
 
2011, Lee Min Hoo
 
Lee Min Hoo
 
2011, Simon Rossignol & Emile Vandeneeckoutte
 
Simon Rossignol & Emile Vandeneeckoutte
2011, Zoophonie
 
Zoophonie
 
2011, xxxx
 
Ani-mal
 
2011, Ivana Adaime Makac
 
Ivana Adaime Makac
 
2011, Anne Zimmermann
 
Anne Zimmermann
 
2011, Jacques Robert
 
Jacques Robert
 
2011, Jan Claire Stevens
 
Jan Claire Stevens
 
2011, Thomas Monin
 
Thomas Monin
 
2011, Elise Barat
 
Elise Barat
 
2011, Karl Kels
 
Karl Kels
 
2011, Julie Frichel et Jeannie Brie
 
Julie Frichel et Jeannie Brie
 
2011, Mirella Karadzhova & Charlotte Moreau
 
Mirella Karadzhova & Charlotte Moreau
 
2011, Lee Min Hoo
 
Lee Min Hoo
 
2011, Simon Rossignol & Emile Vandeneeckoutte
 
Simon Rossignol & Emile Vandeneeckoutte

2011 : Anim(e)aux  
 
  2016  2015   2014   2013   2012   2011   2010   2009   2008   2007   2006   2005   2004   2003   2002   2001   2000   1999   1998
 
 
 


Une grande présence des artistes cette année à Wattwiller puisque la FEW a accueilli deux artistes en résidence qui sont restés plus d'un mois chacun, ainsi qu'un groupe d'étudiants de l'Ecole Supérieure d'Art de Nancy, qui ont fait sur place un workshop en avril et sont revenus la semaine précédant la FEW. Grâce à des partenariats avec plusieurs structures des environs, le Conseil de Fabrique de Wattwiller, le Foyer Saint Erasme et l'Abri-mémoire d'Uffholtz, l'hébergement de ces différents participants a pu être organisé dans de très bonnes conditions.

Une innovation cette année avec une résidence du musicien et compositeur Jean-Paul G Noguès qui a appuyé son travail sur des collaborations avec des groupes locaux, le CM2 de l'école de Steinbach d'abord, pour lequel il a mis au point un logiciel de composition pas le dessin. Les séquences créées ont servi de base à la partition du concert du 19 juin, interprété par cinq musiciens professionnels, venus en workshop également à Wattwiller et deux ensembles, Art of Jazz et les P'tits Z'armands de Wattwiller. Il a également mis en sons et piloté l'installation interactive proposée dans la crypte de l'église par bérengère Paris, suite à un projet avec les élèves de 4ème arts plastiques du Collège Kennedy de Mulhouse (voir détails sur les projets pédagogiques dans la page "Pédagogie" du site). Créations, rencontres et pédagogie ont ainsi été profondément imbriquées pendant cette édition.

Le thème "Anim(e)aux" a été abordé sous des angles très différents selon les artistes : éthologie, pour Ivana Adaime Makac, qui explore l'"umwelt", le monde propre aux différents animaux, et leur propose des environnements plastiques ; hybridations pour Anne Zimmermann qui installe des êtres entre animal, minéral et végétal dans un univers parallèle qui semble avoir sa logique propre ; intime et organique avec les grandes photos de Jacques Robert ; mémoire et jouets d'enfance pour Jan Claire Stevens dans une double projection évoquant les dioramas de lanternes magiques ; écologie pour Thomas Monin qui à travers la défense des abeilles cherche à alerter sur les menaces qui pèsent sur tout l'environnement ; contemplation pour Elise Barat qui observe les plus infimes vibrations de l'eau créées par les animaux ; relations de l'homme avec l'animal dans la vidéo "Hippopotames" de Karl Kels, tournée au zoo de Vienne.

Les étudiants de Nancy ont rencontré des habitants et centré leur travail sur les relations entre l'homme et la nature : autonomie énergétique et nature artificielle pour Damien Gete, avec une bicyclette qui produisait des sons d'oiseaux ; pastiche du quotidien DNA (Dernières Nouvelles des Animaux) avec l'information vue du côté des animaux par Hélène Bleys et Juliette Ancé ; mémoire du village dans deux propositions : "Ra(t)member" de Julie Frichel et Jeannie Brie qui évoquait la chasse au rat dans les tranchées du Hartsmanwillerkopf, qui surplombe Wattwiller, pour protéger les corps des soldats morts, et "Les trucideurs de chevaux" par Mirella Karadzhova et Charlotte Moreau, en souvenir du surnom donné aux habitants de Wattwiller, car la topologie du village épuisait les chevaux de trait à la tâche ; Lee Min Hoo, à travers trois immense dessins d'yeux évoquait les trois états, sauvage pour le sanglier, domestiqué pour le cheval, et humain ; au plus haut du village, en lisière de forêt, l'installation itinérante "Je suis perdu" de Simon Rossignol et Emile Vandeneeckoutte marquait la distinction entre le caractère artificiel de la nature transformée par l'homme, et le côté inquiétant que nous attribuons souvent au naturel.

voir la plaquette FEW 2011

Un web reportage de l'ensemble de la manifestation est en ligne sur le site du Delta ensemble dans la rubrique la Fête de l'Eau à Wattwiller - juin 2011

Voir les vidéos:

www.dailymotion.com/video/anim-e-aux-few-2011_creation
www.dailymotion.com/video/zoophonie_creation