2014
 
François Genot
 
2014
 
Mathieu Boisadan
 
2014
 
Cécile Beau
 
2014
 
Mathilde Caylou
 
2014
 
Mathilde Caylou
 
2014
 
Nathalie Lavoie
 
2014
 
Karol Slowik
 
2014
 
Anne-Marie Schoen
 
2014
 
Zarah Poonawala
 
2014
 
IEAC
 
2014
 
François Genot
 
2014
 
Mathieu Boisadan
 
2014
 
Cécile Beau
 
2014
 
Mathilde Caylou
 
2014
 
Mathilde Caylou
 
2014
 
Nathalie Lavoie
 
2014
 
Karol Slowik
 
2014
 
Anne-Marie Schoen
 
2014
 
Zarah Poonawala
 
2014
 
IEAC
 

2014 : Eau Solide   
 
  2016  2015   2014   2013   2012   2011   2010   2009   2008   2007   2006   2005   2004   2003   2002   2001   2000   1999   1998
 
 
2014


Le mois de juin a rarement été aussi sec et chaud que cette édition de la FEW consacrée à la glace! Heureusement les artistes avaient prévu des approches qui ne nécessitaient pas la glaciation du village ; les glaçons poétiques et colorés apportés par les classes qui venaient visiter le parcours ont seulement fondu un peu plus rapidement.

Ce climat a toutefois légèrement contrarié l'évolution de deux œuvres :
- "Melt mountain" de François Génot, basée sur le processus d'érosion d'une montagne de sel. Après quelques jours d'attente d'un orage qui n'est jamais venu, les spectateurs se sont substitués au ciel en arrosant !
- "Sous la pierre, le ruisseau" de Mathieu Boisadan était constituée de deux peintures identiques de la Mer de glace, l'une à l'huile et l'autre à l'eau. Il a fallu attendre le démontage pour que la gouache ébauche en se diluant la lente disparition du glacier.
- Cécile Beau a abordé l'eau solide par l'idée de déshydratation en transformant la gloriette en désert de sel. L'eau y était présente par des sons fugaces qui s'échappaient des champignons accrochés à un arbre mort, témoins de la persistance d'une vie secrète.
- Mathilde Caylou a utilisé la glace dans son processus de fabrication en soufflant ses sculptures en verre dans un moule gelé. Choc thermique, déchirement du cristal, les éléments s'affrontaient dans la crypte de l'église.
- A l'autre bout du village, l'artiste faisait flotter paisiblement des petites sculptures, elles aussi en cristal, comme des "pack", morceaux gelés échappés de la banquise.
- La glace aussi pour Nathalie Lavoie, artiste québécoise arrivée en résidence à Wattwiller avec la mémoire des frimas canadien, et qui a cherché à exprimer par le dessin à l'encre de chine gelée, ses relations intimes avec la glace.
- "Immaculate conception" de Karol Slowik "apparaissait" dans l'obscurité d'une grange, présence dynamique et mystérieuse d'un liquide figé en apesanteur ou d'un corps fluorescent dans l'espace intergalactique.
- De l'eau figée également pour "Lac" d'Anne-Marie Schoen, pièce en céramique où la montagne devient lac et inversement, dans un jeu de formes opposées et de glacis d'émaux.
- C'est une image de la glace que Zarah Poonawala avait choisi de faire résonner dans une ancienne glacière, en diffusant les craquements d'un lac vosgien gelé.
- Les visiteurs ont souvent regretté que les robinets sculptés en céramique colorée égrainés sur le parcours par les stagiaires de l'IEAC ne déversent pas de l'eau fraîche. Certaines pièces portent malheureusement les stigmates de tentatives pour les faire fonctionner !


Autour du parcours

Diaporama "L'eau solide dans l'histoire de l'art" présenté par Fanny Munsch dans 24 classes et les deux médiathèques
Exposition "Frost & salt", François Génot à la Médiathèque de Cernay
Exposition "La nef", Mathieu Boisadan à la Médiathèque de Thann
Soirée sur le réchauffement climatique avec le film "Tara, voyage autour de la machine climatique"
Soirée sur la grotte Chauvet et sa réplique avec une conférence du chercheur Jean-Jacques Delannoy

Dossier de presse FEW 2014